Location,TX 75035,USA

Forum du 1er Emploi 2019: Discours de M. Mbagnick DIOP – Président du MEDS

Forum du 1er Emploi 2019: Discours de M. Mbagnick DIOP – Président du MEDS

Monsieur le Ministre de l’emploi, de l’Insertion Professionnelle et de l’Intensification de la Main d’œuvre,

Monsieur le Ministre de la jeunesse, de la Construction citoyenne et de la Promotion du volontariat,

Monsieur le Ministre de la Formation Professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat,

Monsieur le Ministre du travail, du Dialogue social, des organisations professionnelles et des Relations avec les institutions,

Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation,

Mesdames, Messieurs les Présidents des organisations Professionnelles et Patronales,

Mesdames, Messieurs les Chefs d’entreprises,

Mesdames, Messieurs les Directeurs Généraux et Nationaux,

Monsieur le Secrétaire Général du Conseil Economique Social et Environnemental,

Mesdames, Messieurs les Secrétaires Généraux des Centrales syndicales,

Honorables députés,

Honorables conseillers du CESE

Chers jeunes compatriotes, Chers « Forumistes »,

Chers invités,

Je voudrais saluer, à l’entame de mon discours, nos partenaires institutionnels, les forces Armées, la Douane Sénégalaise, la Police et la Gendarmerie.

Nous sommes fiers et honorés de souffler aujourd’hui la 18eme bougie de ce formidable challenge du MEDS dans l’accompagnement de nos jeunes vers l’accès à l’emploi décent.

Dans la continuité de notre réflexion prospective commune, nous avons mené nos recherches cette année, sur le thème de l’emploi des jeunes à l’ère de la transformation structurelle de l’Economie.

Avec cette nouvelle donne, nous devons apporter une meilleure lecture des opportunités et un accès à l’employabilité des jeunes, dans une économie structurellement transformée, dont il représente près de 70% de la population et 32% de la population active en Afrique sub-saharienne. Ce nouveau schéma permet également d’éclairer une transformation structurelle par âge de l’emploi.

La 18ème Edition du Forum du 1er Emploi, coïncide avec le début d’une nouvelle ère dans le processus de développement économique et social du Sénégal, avec la mise en œuvre prochaine de la phase 2 du Plan Sénégal Emergent (PSE), dont le financement global a déjà été obtenu grâce à la qualité des dossiers sectoriels présentés par l’Etat du Sénégal, lors des rencontres du Groupe consultatif de Paris qui se sont tenues les 17 et 18 décembre 2018.

En effet, le plan pour l’émergence du Sénégal sur la période 2019-2023, présente une ambition de plus en plus forte d’un pays aspirant à l’émergence, avec un approfondissement de la transformation structurelle de notre économie, qui s’est lancé à jamais dans un processus accélérée et continu de développement permettant l’atteinte du dividende démographique et d’une bonne absorption du chômage, notamment celui des jeunes et des femmes.

Or, dans le contexte actuel de l’économie mondiale, il est aujourd’hui évident que la bataille pour l’emploi menée par les seuls pouvoirs publics est un combat difficile, car la problématique du chômage interpelle aujourd’hui l’ensemble des acteurs économiques et sociaux au sein d’une plateforme globale d’économies ouvertes, interactives et inclusives.

A ce sujet, le Sénégal joue pleinement sa partition dans ce concert des nations du monde !

En effet, le Sénégal est signataire de la quasi-totalité des conventions internationales, des accords communautaires et continentaux, dans une dynamique permanente de promotion et de développement de ses relations tant au plan bilatéral que sur le plan multilatéral.

Ce qui veut dire que notre pays est résolument engagé dans la nouvelle économie imposée à tous les états dans le cadre de la globalisation.

Et c’est ainsi que les profondes mutations économiques et sociales qui s’opèrent dans le monde ces dernières années ont amené notre état à mettre en place une nouvelle stratégie de développement axée essentiellement sur la branche de la transformation structurelle de notre économie.

C’est fort du constat de cette nouvelle superstructure de notre économie que le Mouvement des Entreprises du Sénégal, en contextualisant cette 18ème édition du Forum du 1er Emploi, a placé l’évènement sous le signe d’un modèle nouveau dans la démarche pour l’emploi, en choisissant pour thème général : « L’emploi des jeunes à l’ère de la transformation structurelle de l’économie sénégalaise ».

Il est organisé au travers de panels interactifs d’envergure sur des problématiques qui interpellent les meilleurs experts locaux et de la diaspora, dans une dynamique de recherches de solutions innovantes au profit du Sénégal et singulièrement de l’emploi des jeunes.

Monsieur le Ministre,

Mesdames et Messieurs,

L’Etat du Sénégal, après avoir engagé des investissements massifs sur les infrastructures et d’autres projets structurants de notre économie, a aussi favorablement répondu à notre appel, celui du secteur privé national, qui s’est lancé à l’assaut des grands marchés publics, offrant ainsi de réelles opportunités de croissance pour nos entreprises et des possibilités d’emplois au profit des jeunes  diplômés et des ouvriers spécialisés.

La problématique de l’emploi devra désormais être abordée sous un nouvel angle, celui d’une économie nouvelle, résultante des profondes mutations économiques et sociales enregistrées en ce 3ème millénaire dans nos différents pays, et qui exige ainsi une nouvelle démarche de la part des demandeurs d’emploi d’une part, et des changements à introduire par nos pouvoirs publics au niveau du dispositif d’accompagnement pour la formation et l’emploi, pour être en adéquation avec les exigences et les réalités de notre économie.

Sous l’impulsion du Plan Sénégal Emergent (PSE), de nouveaux secteurs se développent au Sénégal, offrant de nombreux débouchés professionnels :

  • De la main d’œuvre qualifiée ou des ouvriers spécialisés
  • L’Aviculture
  • Les Télécoms ou le tout-numérique, symbolisés par les start-ups
  • L’Agrobusiness
  • La filière du Pétrole et du gaz
  • L’Industrie minière
  • Les Infrastructures et l’Energie

Aussi, nous pouvons aujourd’hui citer quatre (04) catégories d’emploi que pourront explorer les Forumistes :

  • L’emploi salarié ;
  • L’auto-entrepreneuriat ;
  • L’emploi social (un intérêt public pour l’état et une acquisition d’expérience professionnelle pour le travailleur) ;
  • Les emplois verts

Pour illustrer mes propos sur cet exemple d’économie verte, je citerai le cas du Sénégal, qui a déjà créé plus de 1000 emplois verts et projette un objectif de plus de 5000 emplois à court terme, avec le Programme de Renforcement des Acquis (Prca) réalisé en partenariat avec la Coopération Néerlandaise.

Il est basé sur le principe de l’auto-emploi et vise à accompagner les populations bénéficiaires dans l’exécution de leurs projets.

Face à ces nouvelles opportunités d’emploi, nos pouvoirs publics ont mis en place un nouveau dispositif fonctionnant autour :

  • de la formation professionnelle et technique (3FPT) ;
  • de la formation duale ;
  • des contrats de stage ;
  • des contrats d’apprentissage ;
  • du financement rapide à l’auto-entrepreneuriat (la D.E.R) ;
  • du développement de notre économie ouvrant de nouvelles perspectives à l’emploi salarié.

C’est donc tout l’enjeu de cette 18ème édition du Forum du 1er Emploi, qui invite autour de sa plateforme d’accueil et d’échanges les représentants de l’Etat et de ses démembrements, les acteurs du secteur privé et des différentes organisations non-gouvernementales, et enfin les organismes sociaux et les syndicats.

L’exercice d’analyse et de recherche de solutions des différents participants à ce Forum sur la problématique de l’emploi, éveille une grande passion chez chacun d’entre nous de par la nature du sujet qui interpelle et intéresse tout le monde, malgré sa profondeur et sa grande complexité.

L’engagement qui se dégage de chacun, nous conduira de façon collective à combattre les différents obstacles qui se dresseront sur notre long chemin pour la solution de l’emploi.

Toutes les initiatives et programmes du MEDS depuis 18ans, de par leurs composantes, deviennent aujourd’hui, une référence centrale par leur action sur le terrain, mais aussi par leur implication directe dans l’évaluation des politiques publiques, en direction de l’insertion et l’emploi des jeunes.

Dans cet ordre de responsabilité, tous les partenaires économiques, sociaux et les organisations de la société civile ont une large perspective d’action, qui doit les installer comme un partenaire primordial des pouvoirs publics dans la riposte globale de l’emploi des jeunes.

Parmi les nombreuses actions identifiées, il s’agira fondamentalement de développer les interactions entre organisations patronales, institutions et entreprises et pouvoirs publics :

  • Mettre en place des réseaux d’appui à l’emploi des Jeunes: mobiliser les ressources nécessaires au profit de la Promotion de l’emploi des jeunes,
  • Développer une communication adaptée en direction des Jeunes,
  • Multiplier les associations et les espaces d’appui et d’accompagnement à l’emploi jeunes,
  • Accompagner les jeunes promoteurs tout au long des phases de développement de l’entreprenariat et leur fournir des conseils appropriés, etc.
  • Faire la transition vers des modèles innovants d’emploi et de formation métiers dans les secteurs  HIMO, Vert et du NUMA.

Mesdames et Messieurs,

Chers forumistes,

Je voudrais terminer sur ces dernières notes personnelles en appelant à la responsabilité citoyenne pour la tenue d’une élection présidentielle apaisée, synonyme d’un maintien du cap de notre développement économique et social et garant d’un meilleur avenir pour la jeunesse dans un Sénégal prospère et dynamique sans lequel l’emploi ne peut se répandre à toutes les catégories sociales et dans tous les territoires du Sénégal.

Seule la nation sera gagnante dans toutes nos batailles !

Un Plein succès, d’Innovation et plein emplois à nos vaillants forumistes dans vos trajectoires personnelles et surtout vers un emploi durable!

Je vous remercie de votre écoute active !

Que vive et prospère notre nation dans l’unité et la concorde !

Vive le MEDS !

Vive le Sénégal !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *